Suite à des études de biochimie terminées en 1989 à l’Université de Montréal, l’auteur deviendra gestionnaire dans l’industrie métallurgique et minière dans les domaines scientifiques et humains de la santésécurité et de l’environnement.

 

Y ayant œuvré pendant 27 ans au sein d’équipes de direction diverses, il gèrera des départements multidisciplinaires d’une trentaine de professionnels différents tant au Québec qu’à l’étranger.

 

Du désert subarctique du Nunavik jusqu’au désert subsaharien du Burkina Faso, l’industrie minière lui aura permis d’entrer en relation avec d’innombrables personnes et travailleurs de diverses cultures, qu’ils soient caucasiens, autochtones ou africains. C’est d’ailleurs par le côtoiement de cette vivante diversité que naîtra chez-lui le désir d’écrire.

 

L’inspiration née de ce foisonnement culturel, la curiosité qui l’a toujours animée, la passion pour les sciences et l’histoire toutes deux doublées de riches expériences de voyage, ont constitué un terreau fertile pour la rédaction de ce thriller mystico-scientifique romanesque sur une trame historique réelle.

 

Le présent roman, L’ULTIME TRÉSOR, est certes son premier ouvrage mais les intrigues historico-scientifiques qui l’alimentent, diversifiés et judicieusement choisies, donnent à cette trame historique recherchée un panache et une audace tels qu’il s’en fait peu aujourd’hui.

 

Un auteur s’adressant courageusement à ses lecteurs où ces derniers seront plongés dans ce désir nouveau mais enfoui – celui de quête de sens – auquel il appartiendra librement à chacun d’eux de réfléchir.